Cambriolage : comment faire marcher mon assurance habitation ?

Avant toutes choses, pour bénéficier de votre l’assurance suite à un cambriolage ou vol à votre domicile, il faut aller déposer plainte au commissariat de police ou poste de gendarmerie. Pour cela vous avez 24h ! Et 48h pour déclarer le vol à votre assurance, en vous rendant directement à l’organisme ou en envoyant une lettre recommandée. Pour cette dernière déclaration il sera indispensable de fournir une copie de votre dépôt de plainte et autant de preuves que possible sur les biens volés et détériorations occasionnées.

Différents types de vols et cambriolages peuvent être ainsi couverts : vols avec effraction, vols commis par un employé de maison ou un ami, etc… Attention malgré tout, si le vol a été commis par un membre de sa famille ou son conjoint, il sera très dur de faire marcher l’assurance habitation.

Ma maison cambriolée, quels biens peuvent être indemnisés ?

Tout d’abord, les biens « meubles » peuvent être indemnisés. Il s’agit de vos vêtements, votre mobilier, les appareils ménagers, tout le matériel informatique, etc… Et ceci, pour toute personne vivant dans l’habitation cambriolée. Vos objets de valeurs aussi font partis de l’assurance : vos bijoux, tableaux, sculptures, etc …

Si certaines détériorations sont commises, cela fait partie également de votre contrat d’assurance. Trous dans les murs, canapé arraché, fenêtre brisée, porte cassée, etc… vous seront normalement remboursés.

Mais surtout, lisez et relisez bien le contrat d’assurance habitation mis en place durant l’achat de votre maison ou début de location, car tous ne sont pas égaux. Ainsi certaines assurances ne prendront pas en compte le remplacement de vos serrures fracturées par exemple. Pour toutes questions concernant le fonctionnement de votre assurance habitation, vous trouverez différentes informations sur Lesclesdumidi.com ou Immoloch.com deux portails immobiliers d’aides appréciables.

En règle générale, là encore tout dépend de votre contrat d’assurance habitation, l’indemnisation sera basée sur la valeur actuelle des biens sujets à remplacement, sur laquelle sera déduit un montant lié à la vétusté en fonction de sa date d’achat. Cet abattement sur la valeur d’usage n’est pas systématique, certains contrats d’assurance prévoyant un remplacement sans tenir compte de la vétusté du bien en question.

Cela vous parait bien complexe et contraignant ? Et pour cause !

Alors afin de ne pas en arriver là, il est vivement conseillé d’équiper votre habitation de différents dispositifs de sécurité et ainsi minimiser au possible les risques de cambriolages, et dans le pire des cas être remboursé au mieux.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Cambriolage : comment faire marcher mon assurance habitation ?, 10.0 out of 10 based on 1 rating

A propos de 

Vous aimerez aussi...